Transition: préoccupations collectives et individuelles ?

Transition écologique, transition économique, transition politique, notre monde est en profonde transition. La COVID 19 a profondément marqué cette année 2020 et il est probable qu’il en soit de même pour plusieurs décennies. Il a bousculé les repères socio-économiques, les habitudes individuelles, alors que nous étions installés dans un certain  confort, une sécurité.

Cet événement a eu un impact collectif amenant les individus mais aussi les organisations à revoir brutalement leur système, qu’ils doivent aujourd’hui pérenniser. Nos modes de communication, nos modes de consommation, nos modes de mobilités, nos modes de travail ont été repensés.

Comment la transition imprègne la société d’aujourd’hui, et plus particulièrement notre cycle individuel ?

Les transitions de vie individuelles

À un niveau individuel, notre vie est rythmée par les transitions. Celles-ci touchent notre personne tant par des évènements heureux que par des moments de vie davantage pesants.

Ces instants precieux

Notre état interne et nos besoins face à la transition

Aussi, que se passe-t-il quand la zone de sécurité est mise à mal ? Celle dans laquelle nous nous sentons à l’aise, nous gardons le contrôle, celle où le niveau de stress et d’anxiété éprouvé est moindre, et notre niveau de performance ainsi préservé.

Tous ces moments de vie bouleversent la personne en interne. Son état moral, voire psychologique, est impacté. Les pensées, les émotions et les comportements sont bousculés. Il est parfois bien difficile de mettre au clair ses idées durant ces périodes. “Nous naviguons en eaux troubles”? Et, consciemment ou inconsciemment, nous nous maintenons dans l’action pour éviter de penser ou nous restons dans la réflexion, nous empêchant ainsi d’agir.

Abraham Maslow avec la pyramide de Maslow met d’ailleurs en avant la nécessité de répondre à ses besoins essentiels pour avancer vers un épanouissement personnel. Être à l’écoute de ses besoins signifie alors accepter que ceux-ci sont changeants, en lien avec ces transitions et ces moments de vie. Dès lors, il s’agit d’accepter de se réinterroger régulièrement et d’aller au-delà de cette zone dans laquelle nous pouvons avoir un sentiment de sécurité. Dans une société changeante, en transformation, cela devient alors une nécessité pour évoluer sereinement dans l’univers professionnel.

Changer de vie en sortant de sa zone de confort

Cette zone de confort peut être bloquante quand nous aspirons à autre chose, quand l’organisation, le système bascule et bouleverse ainsi nos repères. La question du sens, et notamment du sens au travail s’articule avec les transitions. Que ces dernières soient d’ordre collectives ou individuelles, “donner du sens” est un sujet d’actualité.

D’ailleurs, Cadremploi publie en mai 2020 un article « changer de vie après le confinement : 4 pistes pour retrouver du sens au travail ». Il s’agirait alors de :

  • améliorer ses conditions de travail
  • changer de travail
  • opter pour la reconversion professionnelle
  • s'installer dans une autre région

Aller vers un changement de vie, vers une transition devient une préoccupation collective. Choisir sa propre transition et non la subir permettrait de devenir maitre de son évolution personnelle et professionnelle.

 

 

 

Et vous, où en êtes-vous? Vous sentez-vous prêt à oser... prêt à franchir ce cap pour aller vers une zone de développement ?

Ajouter un commentaire