Le recrutement : se différencier avec le C.V.

Canva graduate with papers and laptop excited about getting job

De nombreux conseils sont donnés pour passer un entretien : des conseils sur la manière de se vêtir, de parler, de se mouvoir…

Tous ces conseils prennent parfois le pas sur le sens même de l’entretien : celui de vous rencontrer.

Il en est de même pour le C.V. : le recruteur fait votre rencontre pour la première fois. L’objectif ? Ne pas faire partis des C.V. écartés automatiquement, « mis en bas de la pile » ou plutôt « mis à la corbeille » en version digitale.

Alors comment attirer le regard du recruteur en quelques secondes ? L’idée, ici, n’est pas de vous donner des conseils supplémentaires mais simplement d’impulser une démarche de réflexion permettant de vous interroger sur votre manière de candidater. Il s’agit de Votre démarche pour rendre Votre C.V. pertinent.  

Percuter avec votre C.V. en respectant les conventions

Candidater devient presque un parcours du combattant. En effet, comment nous différencier sur le marché de l’emploi face à une concurrence grandissante ? C’est un grand défi, notamment celui des jeunes qui entrent dans la vie active avec un parcours neuf, pas toujours attractif pour certaines entreprises.

Bien sûr il s’agit de ne pas oublier les essentiels : les formations, les expériences professionnelles, les compétences clés en lien avec le métier recherché, les coordonnées, les activités bénévoles ou loisirs en lien avec le contexte. Le recruteur doit avoir un aperçu de votre parcours et des compétences qui pourraient intéresser l’entreprise.

Rédiger un cv et le mettre en forme reste source d’interrogation : mettre une photo ou non ? indiquer sa situation familiale ou pas ? mettre en évidence son lieu de résidence ou éviter ? ...

Un exemple concret ? Revenons sur une expérience récente lors d’un suivi d’une jeune femme en quête d’une alternance. Suivant des conseils, elle a choisi de ne pas mettre de photo pour éviter les considérations discriminatoires. Mais avec un prénom et un nom déjà imprégnés, autant jouer la carte de la transparence et se différencier en mettant une photo qui donne envie de vous rencontrer, qui met en avant notre sourire et notre ouverture à l’autre notamment si nous devons travailler en relation avec la clientèle.  

Nous sommes ainsi partagés entre respecter les codes, éviter les considérations discriminatoires, qu’elles soient liées à l’âge, au sexe, à l’origine, à la zone d’habitation… et mettre en avant notre valeur.  

D’ailleurs, nous avons vu ces dernières années l’apparition des candidats qui jouent cartes sur table. Les vidéos des personnes en quête d’un emploi, arrivent à détourner la situation, parfois à leur profit pour retenir l’intérêt de la masse, et peut-être du bon interlocuteur.

Aujourd’hui, nous voyons ces différents supports sur les réseaux sociaux : les photos originales, les C.V. animés, les C.V. blogs, les vidéos de présentation ou de mise en avant de réalisations professionnelles…

Ce qui fonctionne dans ces supports ? La personnalisation : découvrir qui est la personne en quelques minutes, ne plus recruter qu’une compétence mais également une personnalité.

Rester soi-même tout en intégrant les codes du métier

Prônons le « rester soi-même » tout en s’adaptant aux codes de notre métier et de son environnement.

Rester soi-même, ce serait donc réussir à mettre en avant nos plus grandes qualités. Transformer nos qualités en véritables ressources pour nous différencier sur le marché de travail : que ce soit notre rigueur, notre sens de la créativité, notre technicité, notre vision marketing…  Il est pertinent de le faire ressortir des différentes expériences et formations pour appuyer sur ce point fort.

Rester soi-même oui, mais en ayant une attitude qui soit adaptée à la vie de l’entreprise, au collectif de travail, à la clientèle, aux méthodes de travail… En effet, respecter les codes du métier et de l’environnement de travail reste essentiel. Faire preuve d’une originalité prononcée peut aussi amener à s’interroger sur la capacité de la personne à respecter des consignes, à suivre un plan d’action permettant d’atteindre un objectif chiffré et quantifié.

En général, de fait, si le métier est en phase avec nous, il sera plus aisé de correspondre aux codes de l’environnement.

Par exemple, une candidature pour un poste de comptable sera différente d’une candidature pour un poste de conseiller clientèle. Le recruteur va attendre du comptable qu’il fasse preuve de précision, de rigueur et d’organisation. Percevoir une erreur d’orthographe sur le C.V. démontre un manque de contrôle et donc de rigueur. Un C.V. formel respectant le cadre structuré retiendra donc l’attention d’un recruteur. Parallèlement, le C.V. d’un conseiller clientèle se veut dynamique, vivant, le recruteur doit y voir des compétences relationnelles, des facilités à mettre en avant et donc à vendre son propre profil.

Il y aura immanquablement un travail sur le contenu à faire. Comme nous l’entendons « il y a le fond et la forme » : le fond correspondant au contenu et la forme à l’apparence. Travailler sur le contenu, c’est savoir faire ressortir les compétences glanées durant votre parcours : que ce soit dans vos activités professionnelles et extraprofessionnelles (passions, actions bénévoles…) Nous avons tous des talents dans un domaine, qui peuvent inconscients par un manque de confiance. Un regard extérieur et bienveillant est bien souvent aidant dans ces circonstances. En nous adressant à des personnes de confiance de notre réseau familial, amical et professionnel/extraprofessionnel, nous aurons un regard global en leur demandant de citer simplement trois de nos qualités, trois points d’amélioration, et quelle personne célèbre pourrait nous correspondre. Nous pourrons être surpris du regard extérieur et utiliser ces découvertes dans le C.V.

 

 

Construire un CV pertinent, attractif, et différenciant est un travail de longue haleine. Il nous demande de faire un travail de relecture de notre parcours avec un regard de recruteur, puis de lui donner cette valeur ajoutée qui fera la différence. Pour vous, quelle sera cette différence ?

 

LF Potentiel vous accompagne Le parcours "Construire ses outils"

Ajouter un commentaire