Identifions notre talent

Image talent

Le talent est-il réservé à une petite partie de la population ? Aux grands artistes, aux chefs d’entreprises, aux leaders reconnus par la société ?

Je fais partie des personnes qui prônent que chacun de nous à un talent, sinon plusieurs.

Cette aptitude particulière, cette capacité, ce don s’exprime dans notre quotidien.

Chacun dans notre différence, nous avons en nous un talent endormi, en devenir, entretenu ou développé.

Être convaincu de notre talent

Gustave Flaubert expliquait que « Pour avoir du talent, il faut être convaincu qu’on en possède ».
En effet, il est bien souvent méconnu et non exploité pour servir nos projets personnels et professionnels.

Le talent, en soi, se présente comme un don, une capacité que nous mettons en œuvre avec tellement d’aisance, qu’il nous est difficile de l’identifier. Nous agissons avec tant de naturel et de facilité que nous n’avons parfois pas conscience des savoirs qui se mettent en action.

J’ai rencontré une personne qui exprimait un manque de confiance en elle. Elle était gestionnaire d’approvisionnement et de stock, n’aimait guère écrire et utiliser les outils numériques. Au fil de l’accompagnement, elle a exprimé son intérêt pour les arts plastiques, les réalisations graphiques, la reproduction de scènes visuelles avec tous les types de matériaux (argile, aquarelle…). Elle avait un sens de précision, une capacité à évaluer la position des objets dans l'espace, et à comprendre leurs relations dans l'environnement. C’était son talent, et cela lui paraissait être une telle évidence qu’elle n’avait pas conscience de ce don.

Rendre son don perceptible aux autres est également une manière de lui faire prendre forme. Un don qui n’est pas reconnu est-il un talent au regard de la société ?

La reconnaissance sociale du talent

Le don doit être reconnu pour augmenter le sentiment de confiance en soi et de légitimité.

Il ne deviendrait talent qu’en comparaison avec les membres de la société pour lesquels il est plus difficile de réaliser cette tâche. Nous agissons avec tellement d’aisance que nous ne concevons pas que d’autres ne puissent pas y arriver. Henri Frederic Amiel expliquait d’ailleurs que « faire ce qui était impossible au talent relevait du génie, et que faire ce qui était impossible aux autres relevait du talent. » Développer une compétence dans un domaine reste possible par l’apprentissage pratique ou théorique, mais cela n’en fera pas pour autant un talent. Cette activité mobilisera toujours de l’énergie, elle sera certes moins ardue à l’ouvrage mais la sensation de plaisir restera limitée.

Pierre Michel Menger, sociologue français exprime également que le « talent renvoie principalement à une capacité individuelle rare qui explique la qualité des productions de celui qui en est le porteur. » Il souligne également l’importance du traitement qui lui est réservé. Menger l’utilise ainsi pour dépeindre la façon dont les acteurs sociaux caractérisent ce niveau d’expertise.

Parlons du concept de gestion des talents au sein des entreprises. Pour certains, il s’agit d’identifier les individus à forts potentiels, ceux qui pourront briller dans leur évolution professionnelle. L’entreprise entraine ainsi une reconnaissance des talents par rapport au système de l’entreprise, à ses valeurs, à son organisation et aux compétences nécessaires pour son bon fonctionnement. Qu’en est-il des talents qui ne sont pas fondamentaux dans ce système de l’entreprise ? La confrontation d’un environnement et d’un individu qui dispose d’un talent secondaire peut amener un manque de reconnaissance, et donc parfois une souffrance chez le salarié, surtout si ce dernier ne peut exploiter son talent dans d’autres domaines de la vie.

À mon sens, il est important de bien dissocier la notion de haut potentiel et la notion de talent.

Vivre son talent c’est aussi trouver l’environnement dans lequel nous allons pouvoir l’exprimer en toute confiance, et avoir pour réponse une reconnaissance.

Pouvoir exprimer son talent dans toutes les sphères de la vie (familiale, sociale, professionnelle…) et en avoir la reconnaissance permet d’aller vers un épanouissement personnel.

Le talent, une compétence forte au service de nos projets

Pour en faire une compétence forte, ce talent doit se combiner à un apprentissage (par la formation et/ou l’expérience).

Dans un premier temps, interrogez-vous :

  • Quel était le point fort qui vous était reconnu lorsque vous étiez enfant ? Et aujourd’hui, que dit régulièrement de vous votre entourage personnel et professionnel ?
  • Dans quelle activité, ressentez-vous une facilité à l’usage, qui n’est pas ressentie par les autres ?
  • Comment avez-vous nourri cette capacité tout au long de votre vie ? Avez-vous réalisé des formations en lien ? Avez-vous développé une expérience importante dans le domaine qui vous a permis de pratiquer ?
  • Votre talent est-il reconnu aujourd’hui dans votre entourage professionnel et personnel ?
  • Comment l’utilisez-vous à votre profit ? Pour, par exemple, compenser un point faible ?

Il a été donné à un artiste ce timbre de voix tant apprécié par son entourage familial dans son enfance. Il grandit mais n’exploite pas ce don et se consacre à d’autres activités qui lui permettent d’évoluer socialement. Parallèlement, une personne entretient son talent, bénéficie de cours de chant. Elle s’exerce et pratique pendant des années. Son talent n’en est que plus développé et pourra être utilisé comme une compétence forte dans son évolution personnelle et professionnelle que ce soit pour évoluer en tant qu’artiste ou dans toute autre activité où une voix mélodieuse peut être un atout.

Ainsi, le chef d’orchestre, tel un manager, s’appuiera davantage sur la personne qui a reconnu et développé son talent.

 

 

 

Pierre-Michel Menger « Le talent c’est une manière de dire : il y a ce que j’ai appris éventuellement à l’école mais il y a plus que cela… Les individus ne savent pas ce dont ils sont capables, il faut qu’ils se transforment eux-mêmes au contact d’une activité : on y va et on apprend progressivement. »

Et vous quel est votre talent ?

Ajouter un commentaire