Gérer son stress : les 7 conseils de LF Potentiel

Le stress, cet illustre stress : un stress positif qui nous permet de nous mettre à l’action, un stress intense qui nous paralyse dans la situation, un stress durable qui nous envahit dans le temps impacté par le stress.

Je vous partage des conseils pour l’identifier et apprendre à le gérer.

1. Atteindre le zéro parasitage

Nombreux sont les outils de communication qui peuvent nous parasiter au quotidien. Ils prennent de la place dans notre journée, ou, nous faisons le choix de leur accorder de la place. Aussi, choisissez le jour le plus adapté, un jour de repos par exemple, et isolez vos téléphones, Pc, télévision, tablette, jeux-vidéos…

Ces outils peuvent nous apporter une source de plaisir immédiate mais peuvent également annihiler notre pensée et nous empêcher de ressentir les émotions présentes. Ce plaisir immédiat peut représenter une bouée de secours quand un mal-être est présent, il empêche aussi de faire un pas en avant.

2. Prendre le temps

Accordez-vous un temps. Ne serait-ce qu’une minute, acceptez d’être seul(e). Entre introverti(e) et extraverti(e), vous serez plus ou moins à l’aise dans la situation. Que votre personnalité soit tournée vers l’intérieur ou vers l’extérieur, il est question de s’arrêter pendant un temps, pour vous.

Ne dit-on pas que pour être bien avec l’autre, il faut tout d’abord être bien avec soi-même ? Si vous en ressentez le besoin, partagez ensuite un temps avec vos amis proches pour vous remettre en énergie.

3. Inspirer et expirer

Découper l’action de respirer permet de continuer à prendre le temps.

Inspirez profondément, sentez l’air entrer en vous, écoutez votre corps et surtout acceptez de vous laisser envahir par vos émotions.

  1. Écoutez votre corps. Votre corps est endolori, votre dos vous fait mal, vous avez des migraines, vous avez des irruptions cutanées… Votre corps s'exprime quand les émotions ne peuvent s’extérioriser. N'hésitez pas à consulter un spécialiste ou votre médecin traitant (ou bien le médecin du travail), un professionnel qui pourra aller au-delà de ces symptômes physiques apparents.
  2. Vous êtes en colère, vous avez peur, vous êtes triste, vous êtes envahi(e) par une combinaison d'émotions indéfinissables, vous avez cette impression de ne rien ressentir… Répétez plusieurs fois l’action d’inspirer et respirer sans réfléchir juste en acceptant vos émotions. Si dans l’immédiat, vous êtes plutôt débordé(e) par ces émotions, comme si « la coupe était pleine » ou au contraire si vous ressentez « un vide », n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant (ou médecin du travail) ou un autre professionnel (psychologue, sophrologue…)

4. Identifiez vos comportements face au stress

Sur une échelle de 0 à 10, où situez vous votre stress?

Depuis combien de temps êtes-vous dans cette situation ?

Le niveau de stress et la durée sont des éléments importants.

Identifiez les sources de stress

Faites le point sur votre journée et lister les situations qui vous ont stressé(e).

Identifiez vos réactions face au stress :

- vous retirer, fuir pour éviter le danger,

- répondre par l’agressivité dans vos actions ou dans vos paroles pour vous défendre,

- se soumettre ou s’immobiliser face à la situation.

Sur la durée, des solutions d’adaptation peuvent se mettre en place mais peuvent mener à l’épuisement (ex : un burn out, une dépression…)

5. Accepter d'en parler

Quels mots utiliser ? Qui peut m’écouter ? À quel moment ? Dans quel contexte ?

Identifiez une personne de confiance, votre conjoint, un (e) ami(e), votre médecin, le médecin du travail, un professionnel psychologue ou coach, même si vous avez cette impression d’être seul(e) vous êtes entouré(e). Il existe une multiplicité d’interlocuteurs, qui sont disponibles également à distance (numéro vert, visio…) si cela facilite le premier pas pour vous. Choisissez un regard bienveillant.

Pour ce qui est « des mots », votre interlocuteur ne s’attend pas à ce que vous fassiez une phrase construite, et un argumentaire sur votre situation. Jetez-vous à l’eau, si vous avez face à vous une personne bienveillante, elle saura vous écouter sans jugement et vous orienter vers la personne qui pourra vous accompagner.

C'est un premier pas vers le changement. Être seul(e) dans cette situation est le plus difficile. Vous prendrez conscience que votre situation est réelle, que vous n’êtes pas la source du problème. Nous sommes tous soumis à des situations de stress avec des impacts différents selon l’intensité et la durée d’exposition. Il est possible de poser des limites pour se préserver et aussi de mettre en place des actions de soutien.

6. Gérer son stress dans l'immédiat

Sur le moment, vous sentez le stress monter en vous; vos émotions prennent le dessus et vous constatez le décalage de vos réactions.

Restez factuel(le) : identifiez les faits, limitez les interprétations (« il doit sûrement penser ça »…), mettez de côté vos croyances (« ce n’est pas bien de faire ça »….)…

Restez dans le présent pour éviter d’imaginer un avenir dramatique. Faites action par action.

Posez vos limites : Cette action repose sur le fait que vous vous connaissez, que vous avez avancé dans la connaissance de soi.

7. Gérer son stress sur du long terme

Appréciez le bénéfice de savoir dire non : l’idée n’est pas de dire non à tout moment, mais plutôt lorsque cela ne correspond pas à votre besoin, ou vous met dans une situation d’inconfort. Agir ainsi n’est pas évidence et s’acquière par des efforts quotidiens.

 

Alors en attendant, identifiez les situations de confort pour vous et tentez d’introduire ces situations de confort dans les situations de stress. Par exemple, vous devez monter un projet de grande ampleur, c’est la première fois, vous ne vous en sentez pas capable, cela vous travaille intérieurement voire vous angoisse. En revanche, vous êtes reconnu(e) pour votre capacité à vous organiser, mettre en place un programme. Dans ce cas, identifiez les différentes tâches et priorisez-les. Appuyez-vous sur vos talents, et ensuite vous pourrez aussi déléguer, demander de l’aide, associer des personnes à votre projet, ou monter en compétence sur le sujet.

 

 

Si vous avez besoin d’un conseil, d’un accompagnement, LF Potentiel sera disponible pour vous écouter et vous proposer des outils complémentaires. 

Pensez aussi à vos ressources propres : vous avez un talent pour l’écriture, vous êtes un artiste en sommeil, vous êtes un sportif au repos …. Éveillez votre potentiel !

Ajouter un commentaire